Mieux gérer l’entretien de sa voiture : le top des applications mobiles

Les applications mobiles pour sa voiture

Peu importe le modèle de voiture dont vous disposez, gérer son entretien et les coûts qui y sont associés n’est pas toujours chose facile. Mais saviez-vous qu’il existe de nombreuses applications mobiles pour vous simplifier la vie ? Entretien Auto a sélectionné les meilleures du moment, rien que pour vous !

My Garage

Application voiture My Garage

Vous êtes sur Android ? Super ! L’application My Garage (Gestion de voiture) vous propose d’avoir à portée de main (où en tout cas, à portée de téléphone) le carnet d’entretien de votre voiture. Groupez sur une même plateforme toutes les caractéristiques de votre véhicule : informations de la carte grise, assurance, kilométrage, entretien régulier… Ne manquez plus une seule vidange et soyez en mesure de donner à votre garagiste toutes les informations dont il a besoin concernant l’historique de votre voiture, en cas de panne inopinée. Utilisez le calendrier intégré dans l’application My Garage pour planifier vos prochaines révisions et profitez des rappels en temps voulu de vos différents rendez-vous, voire pour le changement nécessaire de certaines pièces de votre véhicule.

Drivvo

Drivvo se propose de gérer vos frais liés à l’automobile de manière simple et rapide. Que vous possédiez un ou plusieurs véhicules vous pouvez, via l’application, contrôler non seulement leurs différents entretiens, mais également les consommations de carburant. Non content de vous renseigner sur la nature des actions à effectuer sous peu, grâce à un système de calendrier et notifications de rappel, Drivvo vous permet de contrôler le budget alloué à votre voiture. D’un simple coup d’oeil, visualisez vos principaux postes de dépenses grâces aux rapports complets générés par l’application. Cerise sur le gâteau, vous pouvez télécharger Drivvo gratuitement sur le Google Play.

CarFul

application voiture drivvo

Toujours si vous êtes sous Android, rendez-vous sur le Google Play pour télécharger gratuitement l’aide à la gestion de votre véhicule, CarFul. Dans l’esprit de ses deux concurrents My Garage et Drivvo, CarFul se différencie par sa préconfiguration : nul besoin pour vous d’ajouter les différents entretiens de votre ou vos voiture(s), remplissez simplement l’espace “carte grise”, et l’application s’occupe du reste ! Vous pouvez toutefois toujours planifier vos propres points de contrôle en cas de panne, par exemple. Avec CarFul, gérez non seulement les aspects administratifs et l’entretien de votre voiture, mais également les dépenses et budgets alloués. Consultez des graphiques détaillés de vos dépenses sur tous les aspects de vos autos, prenez en photo vos factures et groupez-les sur la plateforme CarFul, le partenaire idéal pour la gestion des voitures de toute la famille !

Carnet d’Entretien Virtuel

Application voiture carnet entretien virtuel

Comme son nom l’indique, Carnet d’Entretien Virtuel est une application grâce à laquelle vous allez pouvoir planifier les différents rendez-vous nécessaires à l’entretien et aux révisions de votre véhicule. L’application présente un design moins moderne et une ergonomie moins poussée que son concurrent CarFul. Si les événements périodiques sont préconfigurés, vous pouvez en ajouter de ponctuels, sur des critères relativement précis (kilométrage, date de la dernière maintenance, etc.). Petit bémol, Carnet d’Entretien Virtuel ne vous propose pas la gestion de l’argent que vous dépensez pour votre voiture, ni le suivi de la consommation de carburant. S’il est donc moins complet que de nombreuses autres applications mobiles du genre, Carnet d’Entretien Virtuel a l’avantage d’être disponible gratuitement tant sur le Google Play que sur l’App Store.

Car Manager

application-voiture-car-manager

Car Manager est sûrement l’application la plus complète en matière de gestion de véhicules. La plus payante également, puisque contrairement à ses rivales, il s’agit de la seule que l’on puisse télécharger en échange de la modique somme de 4,99 €. Si le design de l’application est quelque peu rétro les possibilités sont, quant à elles, très poussées ! Outre les classiques catégories regroupant les informations administratives, celles liées à l’entretien des véhicules, ou encore la rubrique dédiée au suivi de consommation carburant et des différents types de dépenses effectuées, Car Manager vous propose un volet écologique ; vous pouvez ainsi effectuer un bilan carbone de votre voiture !

Une fonction répertoire vous permet en outre de stocker les coordonnées de tous les contacts rattachés à votre véhicule : assurance, garages, magasins, etc.. Comme si cela ne suffisait pas, vous pouvez également enregistrer une position de votre choix (chez vous, votre travail) pour que l’application vous y guide au besoin grâce à une fonction GPS ! Vous pouvez également trouver différents établissement autour de vous, comme des garages, des stations essence, ou encore des hôtels et restaurants. Enfin, si vous ne trouvez pas sur l’application les statistiques dont vous avez besoin (ce dont nous doutons), vous pouvez exporter vos données par mail au format CSV et réaliser vos propres analyses directement depuis votre ordinateur. S’il ne devait y avoir qu’une application de gestion de véhicule, nous voterions sans hésiter pour Car Manager, disponible sur le Google Play et l’App Store !

Quel carburant choisir pour le moteur de sa voiture ?

Quel carburant choisir pour sa voiture ?

Quel carburant choisir pour sa voiture ?

Le moment du passage à la pompe ressemble souvent à la lecture du menu d’un nouveau restaurant. Il y a tant de carburants différents, que l’on ne sait plus où donner de la tête. En sommelier aguerri, Entretien Auto vous explique et vous conseille pour choisir votre carburant.

Les voitures diesel

Diesel Premier

Le Diesel Premier est un gazole de grande qualité. A l’instar des carburants essence, le Diesel Premier comprend divers additifs détergents et anti-mousse, ainsi que des agents anticorrosion et désémulsifiants. De cette manière, il promet le maintien et la propreté à long terme du système d’alimentation de votre véhicule, entre autres en évitant la formation de rouille et de corrosion. Conformément à la réglementation en vigueur, le Diesel Premier peut contenir jusqu’à 7 % de biocarburants, soit un taux adapté à l’ensemble des voitures roulant au diesel.

A l’inverse des carburants essence, le gazole est adapté à tous les types de véhicules diesel, peu importe leur date de mise en circulation.

Excellium Diesel

L’Excellium Diesel est un carburant mis au point pour surpasser les performances impressionnantes du Diesel Premier. Ce gazole contient les biocarburants et additifs déjà cités précédemment, ainsi que de nouveaux détergents spécifiques qui visent à réduire les frottement pour allonger la durée de vie du moteur de votre véhicule. Ainsi, votre moteur plus propre consomme moins de carburant et pollue moins que s’il était encrassé.

De la même manière que le Diesel Premier, l’Excellium Diesel convient à tous les types de véhicules diesel. De plus, il se décline l’hiver en version “Grand Froid”, avec des additifs spéciaux qui évitent le gel du carburant dans le réservoir de votre voiture.

Si l’Excellium Diesel vous coûtera généralement plus cher que le Diesel Premier, sachez que les prix globaux du gazole tournent autour du minima 1,19 € et du maxima 1,67 € le litre.

Les véhicules essence

SP95

Le Super Premier 95 (plus communément appelé SP95), est un carburant compatible avec la grande majorité des voitures à essence sorties d’usine à partir de juillet 1991. Il contient des additifs qui améliorent les performances de votre véhicule et maintiennent son système d’alimentation propre. Le SP95 est, à l’heure actuelle, le carburant le plus utilisé par les automobilistes concernés. Les prix pour du SP95 oscillent entre 1,30 et 1,55 €.

SP95-E10

Le SP95-E10 se veut le petit frère écolo du SP95. Ce carburant combine les avantages de son aîné, en aidant au maintien d’un moteur propre grâce à ses divers additifs, tout en contribuant à la sauvegarde d’un air propre. Avec une proportion comprise entre 5 et 10 % d’éthanol additionné à l’essence, l’utilisation du SP95-E10 génère en effet moins de gaz à effet de serre qu’un carburant classique.

La quasi-totalité des véhicules à essence en circulation depuis l’an 2000 peut utiliser sans crainte le SP95-E10, aussi appelé plus affectueusement et simplement E10. Si vous voulez faire le plein de SP95-E10, il vous faudra compter 1,31 et 1,55 €.

SP98

Le SP98 se veut LA référence des supercarburants ! De multiples additifs parmi lesquels des détergents, désémulsifiants et autres agents anti-corrosion promettent une réduction quasi-totale de l’encrassement du moteur, pouvant atteindre les 99 %. Pour faire simple : on vous vend un carburant qui rendra votre moteur plus propre qu’avant que vous n’y mettiez du SP98. Cette essence, conformément à la réglementation en vigueur, contient des biocarburants, mais pas dans ses proportions suffisantes pour vanter son bénéfice écologique.

Comme le SP95, le SP98 est adapté à la grande majorité des moteurs essence en circulation depuis juillet 1991. Également, ce carburant convient tout à fait aux véhicules 2 et 3 roues sur le marché aujourd’hui et coûte entre 1,40 et 1,65 €.

Les voitures Flex Fuel

Les voitures Flex Fuel ont la particularité de pouvoir rouler avec n’importe quel type de carburant essence. Qu’il s’agisse de SP95, SP95-E10, SP98 ou Superéthanol 85, vous pouvez remplir le réservoir de votre véhicule l’esprit tranquille.

A noter cependant : l’inverse n’est pas vrai ! Une voiture dont le moteur est adapté au E10, par exemple, ne sera pas pour autant compatible avec le Superéthanol E85.

Superéthanol E85

Le Superéthanol E95 est considéré comme un carburant très écologique. Pour cause, il contient jusqu’à 85 % de bioéthanol pour seulement 15 % (minimum) de SP95, et rejette donc bien moins d’émissions de CO2 qu’une essence sans plomb classique. Pour donner un autre argument de poids à ce Superéthanol E85 : sachez qu’un système de fiscalité spécifique fait que vous le trouverez à des prix moindres que des carburants essence et gazole standards : avec un prix moyen compris entre 0,43 et 1,34 € le litre. La différence de prix la plus importante, parmi tous les carburants vendus en station-service..

Toutefois, le Superéthanol E85 n’est adapté qu’aux véhicules équipés d’un moteur spécifique Flex Fuel !

Si vous avez le moindre doute quant à la compatibilité de votre véhicule avec un type de carburant en particulier, reportez-vous à son livret d’instructions. Un réflexe à avoir au moindre doute sur une caractéristique de votre auto, qui vous évitera bien des mégardes.

N.B. : Les prix indiqués sont valables au moment où nous écrivons ces lignes, au 23 janvier 2017. Ils sont susceptibles d’évoluer selon le cours du baril.

Qu’est-ce que l’aquaplaning et comment​ ​l’éviter​ ​?

Comment éviter l'aquaplaning ?

Comment éviter l'aquaplaning ?

Lorsque la pluie est au rendez-vous, votre visibilité sur la route est réduite et la chaussée devient plus glissante. L’aquaplaning est cependant un phénomène qui peut être évité. Avec Entretien Auto, apprenez à anticiper les risques et à réagir en cas de dérapage incontrôlé.

Qu’est-ce que l’aquaplaning ?

Lorsque vous roulez par temps de pluie, une pellicule d’eau vient se former entre votre pneu et la chaussée. En cas d’aquaplaning, la pression du liquide devient plus forte que celle de votre pneumatique et provoque ainsi une perte d’adhérence avec la route. Autrement appelé hydroplaning ou aquaplanage, ce phénomène rend votre véhicule totalement incontrôlable. Cette situation très impressionnante, peut toutefois être évitée grâce à une bonne anticipation.

Se préparer avant de prendre la route

Vérifiez l’usure de vos pneus

Avant toute chose, il est primordial de s’assurer que vos pneus sont en bon état. En effet, des pneumatiques usés avec des sculptures moins marquées perdent de leur adhérence et évacuent moins efficacement l’eau infiltrée. Ainsi, vérifiez à l’aide du témoin d’usure que la gomme n’est pas arrivée à sa limite. Si c’est le cas, il faudra remplacer vos pneus. Il est aussi important de rouler avec des pneumatiques bien gonflés car un manque de pression augmente les risques d’aquaplaning.

Contrôlez vos balais d’essuie-glace

Les balais d’essuie-glace n’interviennent pas directement sur l’aquaplaning, mais ils vous permettent d’anticiper les risques. En effet, des balais d’essuie-glace en bon état vous garantissent une meilleure visibilité afin d’éviter les flaques d’eau et de prévoir le ralentissement des autres véhicules.

Désactivez votre régulateur de vitesse

Par temps de pluie, il est nécessaire de contrôler votre vitesse et de rester concentré durant tout le trajet. Le régulateur de vitesse n’est pas du tout adapté à ce type de situation car il conserve la même allure et incite à relâcher l’attention. Si votre voiture en est équipée, pensez bien à le désactiver avant de démarrer lorsqu’il pleut.

Rouler par temps de pluie

Prudence lors des premières minutes

La première demi-heure d’une averse est la période où il faut être le plus vigilant. En effet, l’entrée en contact de l’eau et des résidus présents sur la chaussée crée une couche très glissante qui s’avère dangereuse pour les automobilistes.

Limitez votre vitesse

Durant une averse, plus vous roulez vite, plus vos pneus auront du mal à évacuer la pellicule d’eau qui s’est infiltrée. Pensez donc à conduire plus lentement et évitez de freiner trop brutalement, au risque de perdre le contrôle de votre véhicule. L’idéal est d’utiliser le frein moteur et de réduire votre allure de 20 à 30 km/h par rapport à la normale. Avec une distance de freinage multipliée par 2 ou 3 lors de temps pluvieux, une vitesse modérée vous permettra aussi d’assurer vos distances de sécurité avec les autres véhicules. Si vous vous apprêtez à monter une côte, passez la vitesse supérieure à celle habituelle, tandis qu’en descente, il faudra rétrograder en seconde.

Que faire en cas d’aquaplaning ?

Même si l’aquaplaning est un phénomène quelque peu effrayant, il est primordial de ne pas paniquer au risque de compliquer les choses. Lorsque vous sentez que votre voiture devient incontrôlable, ne freinez surtout pas brutalement. Ralentissez plutôt votre vitesse en douceur, et privilégiez le frein moteur. Enfin, gardez le contrôle sur la situation en maintenant le volant dans la bonne direction tout en fixant l’endroit où vous souhaitez aller.

Vous l’aurez compris, les risques d’aquaplaning s’anticipent avant même de prendre le volant. Une fois nos bons conseils assimilés, vous pourrez rouler tranquillement avec votre voiture, qu’il pleuve ou qu’il vente !

5 astuces d‘entretien pour rouler sereinement en automne

Nos 5 conseils d'entretien de voiture pour l'automne

Hé oui l’automne, commence à se faire sentir. La route, humide, devient glissante et l’humidité globale pourrait faire souffrir votre véhicule. Entretien-Auto vous donnes ses meilleurs conseils pour passer la saison !

Nos 5 conseils d'entretien de voiture pour l'automne

Contrôlez la climatisation

Avec les chaleurs estivales de ces derniers mois, vous aurez sans doute beaucoup utilisé votre système de climatisation. Aussi, un nettoyage ne sera pas du luxe pour assurer le bon fonctionnement du système et un air sain dans l’habitacle. Nettoyez les aérateurs à l’aide de produits spécifiques, et vérifiez dans votre carnet d’entretien (tenu à jour, évidemment) s’il n’est pas temps de changer le filtre à pollen.

Attention à l’humidité

L’humidité ambiante et les pluies automnales peuvent causer bien des désagréments. Pour commencer, vérifiez le niveau du liquide d’essuie-glace ainsi que l’état de vos balais et changez-les au besoin (une manipulation qui doit être réalisée au moins une fois par an). Enlevez également les feuilles mortes qui auraient pu se coincer sous vos essuie-glaces et obstruer les aérateurs de votre voiture : elles sont sources d’humidité et, potentiellement, de rayures sur votre pare-brise.

L’humidité quant à elle, provoque de la buée sur les vitres. Aussi, nettoyez les vôtres régulièrement pour vous assurer la meilleure visibilité possible.

Vérifiez vos phares

Il n’y a pas que la buée sur les vitres, qui risque de gêner votre visibilité lors de la conduite. Mauvais temps et obscurité précoce sont deux facteurs annonciateurs de l’automne qui nécessitent de vous voir et être vu !

Pour cela, procédez à une inspection minutieuse des optiques de votre véhicule : avant, arrière, clignotants et anti-brouillards doivent être nettoyés si besoin. Vous devez également vérifier leur bon état de fonctionnement. Enfin, si vos phares doivent être réglés, préférez vous rendre chez un garagiste pour procéder à cette manipulation.

De bons pneus, une bonne tenue de route

Vous trouvez qu’il commence à faire frais, voire franchement froid le matin ? Cela n’implique pas un passage aux pneus d’hiver, qui ne sont efficaces qu’à partir d’une température inférieure à 7°C. Ainsi, s’il fait 5°C le matin mais 14°C l’après-midi, mieux vaut rester sur vos pneus été pour le moment. Après tout, nous ne sommes qu’en automne !

En revanche, vérifiez dans le carnet d’entretien de votre véhicule si des recommandations saisonnières sont indiquées ou non. De même, profitez-en pour vérifier la pression des pneus et contrôler les témoins d’usure. Pour rappel, la profondeur des rainures doit être au minimum de 1,6 mm, autrement il vous faut changer vos pneus.

Bichonnez votre carrosserie en automne

Si les carrosseries actuelles sont de plus en plus résistantes, il est toujours bon d’appliquer une couche de produit antirouille, par précaution et selon l’ancienneté de votre véhicule. Pensez aussi à réaliser des lavages réguliers, sans trop forcer puisqu’en ces temps humides et boueux, votre voiture redeviendra (malheureusement) rapidement sale. Sachez toutefois que l’humidité, le gel et le sel de route peuvent nuire à la carrosserie de votre véhicule, et donc à la valeur de celui-ci.