Installer des chaînes à neige sur les pneus de sa voiture

icône chaînes

En cas de neige, si vous avez besoin de prendre la voiture, c’est la panique. C’est pourquoi vous avez acheté des chaînes à neige. Mais comment les mettre afin de prendre la route en toute sécurité et ne pas endommager votre véhicule ? Suivez le guide !

A savoir sur les chaînes à neige

Les chaînes peuvent être installées sur les roues d’un véhicule en cas de chaussée couverte de neige ou de glace. Elles empêchent le véhicule de déraper et doivent être enlevées dès que les conditions climatiques s’améliorent (il est formellement interdit de rouler avec des chaînes s’il n’y a pas de neige ni de glace sur la chaussée), où lorsque vous stationnez. De même, il est interdit de dépasser les 50 km/h avec une voiture comportant des chaînes.

Toutes les voitures ne peuvent pas avoir leurs pneus enchaînés en cas de temps neigeux ou glacial. Vous pouvez vérifier cette information en vous référant au carnet d’entretien de votre véhicule, qui vous indiquera aussi l’épaisseur maximum des maillons que vous pouvez utiliser pour les chaînes.

Les chaînes à neige doivent être montées sur les roues motrices de votre véhicule soit, en règle générale, sur les deux pneus avant. Toutefois, l’exception faisant la règle, il est nécessaire d’installer des chaînes sur chacun des pneus des véhicules à propulsion, 4×4 et camping-cars. Ainsi, vous éviterez une éventuelle perte d’adhérence du train avant.

Monter des chaînes à neige

Chaîne sur des pneus neige de voiture en hiver

Monter des chaînes sur les pneus de votre voiture n’est pas compliqué, mais pour ne pas vous emmêler les pinceaux le jour où vous aurez besoin de les installer rapidement, entraînez-vous à l’aide du tutoriel suivant.

  • Installez votre véhicule sur une surface plane et sûre, et enclenchez le frein à main, voire des cales au niveau des pneus pour vous assurer que l’auto ne bougera pas.
  • Etalez vos chaînes à l’avant ou à l’arrière des pneus que vous devez enchaîner, en faisant attention à ce que le premier maillon de la chaîne et les roues de votre voiture se touchent bien.
  • Faites avancer ou reculer votre voiture afin de la placer à peu près au milieu des chaînes à neige, et assurez-vous que celles-ci soient bien réparties de part et d’autre de votre pneu.
  • Joignez les deux extrémités de la chaîne en haut de chaque pneu, en laissant un flottement d’environ 5 cm.
  • Fixez ensuite les crochets sur le côté de la chaîne, par pairs et de façon à former une croix.
  • Resserrez les chaînes à l’aide du tendeur qui passe en diagonale, le long du côté extérieur des pneus de votre véhicule.
  • Après avoir vérifié le bon arrimage des chaînes à chacun de vos pneus, roulez quelques kilomètres à petite allure afin que celles-ci trouvent leur place définitive.
  • Contrôlez que les chaînes soient bien placées et tendues. Si tel n’est pas le cas, procédez aux corrections nécessaires.

Ôter des chaînes à neige

Vous stationnez votre véhicule pour un certain temps ? L’épisode neigeux est terminé ? Alors il est temps d’enlever les chaînes qui entourent les pneus de votre auto. Pour cela, quelques étapes suffisent.

  • Positionner votre véhicule de façon à ce que les crochets des chaînes soient positionnés au sommet des pneus.
  • Démontez tous les crochets et ôtez toutes les fermetures des chaînes à neige.
  • Etalez les chaînes de parts et d’autres des roues concernées, puis faites rouler votre voiture en avant ou en arrière, simplement de façon à libérer les chaînes.

Le montage et le démontage des chaînes à neige n’ont maintenant plus de secrets pour vous, chic ! Pensez-vous cependant à ces quelques astuces pour bien entretenir votre voiture durant la période hivernale ?

Bien entretenir sa voiture en hiver

Entretien en hiver

L’hiver peut mettre votre voiture à rude épreuve, particulièrement si elle dort dehors. Cependant, des gestes simples peuvent l’aider à passer cette saison sans problème, et vous faciliter la vie par la même occasion. Entretien-Auto vous livre ses conseils pour qu’entre vous et votre voiture, ça roule en hiver !

Les vitres et les essuie-glaces

Qui n’a jamais passé un quart d’heure dans le froid à dégivrer les vitres de sa voiture le matin avant de partir au travail ? Afin de gagner du temps et de protéger vos vitres, des gestes préventifs s’imposent. Tout d’abord, pensez à ajouter de l’antigel au liquide lave-glace. Vous pouvez également nettoyer vos vitres avec de l’alcool à 90° sur un bout de tissu, ou avec de l’eau déminéralisée (afin d’éviter les traces) mélangée à du vinaigre blanc. Attention : faites-le lorsqu’elles sont sèches. Cela donne moins de prise au gel la nuit. Vous pouvez réitérer cette opération tous les trois jours au besoin.

Autre astuce : vous pouvez placer un carton sur votre pare-brise le soir afin d’empêcher le givre de s’y installer la nuit.

Ne négligez pas vos essuie-glaces ! Ce sont de précieux alliés contre les intempéries et ils sont eux aussi malmenés par le gel. Leur caoutchouc peut se craqueler et s’abîmer sérieusement. D’abord, ne les utilisez jamais sur un pare-brise très givré ou enneigé. Cela peut les tordre et les fragiliser. En ce qui concerne leur entretien, un peu de vinaigre blanc ou de nettoyant pour vitre leur fera le plus grand bien. A renouveler autant de fois que nécessaire.

Les pneus

Pneu de voiture dans la neige en hiver

De la même manière que nos chaussures, les pneus doivent être adaptés à la saison hivernale et aux conditions difficiles qu’elle implique. Même si vous n’habitez pas en montagne, des pneus neige sont essentiels. Moins durs que les pneus d’été, ils adhèrent mieux à la route lorsqu’elle est glissante. Sachez que deux pneus d’hiver sur les roues motrices à l’avant suffisent si vous n’habitez pas à une altitude élevée. Faites attention à la marque des pneus que vous choisissez car la qualité peut varier significativement entre deux enseignes. Deux bons pneus d’hiver valent mieux que quatre de moyenne qualité. En revanche si vous partez au ski, quatre pneus neige sont nécessaires pour éviter tout risque de dérapage au freinage. Munissez-vous également de chaînes ou de chaussettes.

D’autre part, n’oubliez pas de vérifier régulièrement la pression des pneus. Le risque d’accident dû à un pneu dégonflé est d’autant plus inquiétant en hiver.

Vous pouvez aussi vous munir d’une bombe anti-crevaison à vaporiser sur le pneu en cas de petite déchirure sur la bande de roulement.

L’éclairage

En hiver, la nuit tombe vite et les intempéries diminuent la visibilité même en journée. Être vu(e) est donc essentiel. Contrôlez régulièrement l’état de marche de chacun de vos feux et vérifiez que rien ne gêne les circuits électriques. Par ailleurs, il est obligatoire de toujours garder dans votre voiture des ampoules neuves.

La carrosserie

L’humidité et les températures de l’hiver favorisent la rouille, particulièrement sur les véhicules anciens. Un traitement anti-rouille peut s’appliquer en prévention, mais n’attendez pas l’hiver pour le faire car le froid l’empêche de pénétrer trop en profondeur. Si votre voiture ne peut pas être mise à l’abris dans un garage, pensez à la couvrir le soir avec une bâche. D’autre part, recouvrez rapidement les endroits où la peinture est abîmée car le métal est alors directement exposé à l’humidité et au sel de fonte.

Les portières

Portière de voiture gelée en hiver

Les joints des portières détestent le froid. Ils se rétractent et peuvent s’abîmer, faisant ainsi craquer les portes à l’ouverture et à la fermeture. Vous pouvez les protéger avec de la glycérine ou de la cire. En bonus, un peu de talc aidera à les garder au sec.

La serrure

On n’y pense pas forcément et pourtant, la serrure peut geler par temps glacial. Pour vous éviter le calvaire d’avoir à chauffer votre clé de longues minutes au briquet, pensez à introduire un petit peu de glycérine dans la serrure. En effet, y coller un sparadrap ne suffit pas toujours. D’autre part, gardez avec vous (et non dans votre voiture) une bombe de dégivrage au cas où.

La mécanique

Logo Volkswagen sur la calandre d'une voiture en hiver

Ne vous y trompez pas : le froid attaque aussi sous le capot ! La batterie en particulier n’aime pas les basses températures, et est très sollicitée l’hiver entre l’éclairage, le chauffage et le dégivrage des pare-brises. Pensez donc régulièrement à la faire vérifier, ou à effectuer vous-même un check-up si vous vous y connaissez un peu. En outre, avoir des pinces de batterie dans la voiture peut s’avérer très utile !

Prêtez également attention aux bougies d’allumage ou de préchauffage, et surtout au liquide de refroidissement qui ne doit pas geler. La température limite de gel inscrite sur les bidons vous permet d’anticiper ce problème si vous habitez en altitude.

Très important : faites systématiquement tourner votre moteur entre 5 et 10 minutes avant de partir ! Cela lui laisse le temps de grimper à la bonne température pour son fonctionnement et à l’huile de se fluidifier. Ne pas laisser ce temps d’échauffement à votre voiture use le moteur et peut occasionner de mauvaises surprises. Si vous n’utilisez pas votre véhicule en hiver et le laissez au garage, pensez à le faire tourner de temps en temps un petit quart d’heure, afin d’entretenir la mécanique.
Ainsi, en appliquant quelques conseils et en redoublant d’attention sur certains points, vous serez fin prêt(e) pour attaquer l’hiver du bon pied et votre voiture ne pourra que vous en remercier !

5 astuces d‘entretien pour rouler sereinement en automne

Nos 5 conseils d'entretien de voiture pour l'automne

Hé oui l’automne, commence à se faire sentir. La route, humide, devient glissante et l’humidité globale pourrait faire souffrir votre véhicule. Entretien-Auto vous donnes ses meilleurs conseils pour passer la saison !

Nos 5 conseils d'entretien de voiture pour l'automne

Contrôlez la climatisation

Avec les chaleurs estivales de ces derniers mois, vous aurez sans doute beaucoup utilisé votre système de climatisation. Aussi, un nettoyage ne sera pas du luxe pour assurer le bon fonctionnement du système et un air sain dans l’habitacle. Nettoyez les aérateurs à l’aide de produits spécifiques, et vérifiez dans votre carnet d’entretien (tenu à jour, évidemment) s’il n’est pas temps de changer le filtre à pollen.

Attention à l’humidité

L’humidité ambiante et les pluies automnales peuvent causer bien des désagréments. Pour commencer, vérifiez le niveau du liquide d’essuie-glace ainsi que l’état de vos balais et changez-les au besoin (une manipulation qui doit être réalisée au moins une fois par an). Enlevez également les feuilles mortes qui auraient pu se coincer sous vos essuie-glaces et obstruer les aérateurs de votre voiture : elles sont sources d’humidité et, potentiellement, de rayures sur votre pare-brise.

L’humidité quant à elle, provoque de la buée sur les vitres. Aussi, nettoyez les vôtres régulièrement pour vous assurer la meilleure visibilité possible.

Vérifiez vos phares

Il n’y a pas que la buée sur les vitres, qui risque de gêner votre visibilité lors de la conduite. Mauvais temps et obscurité précoce sont deux facteurs annonciateurs de l’automne qui nécessitent de vous voir et être vu !

Pour cela, procédez à une inspection minutieuse des optiques de votre véhicule : avant, arrière, clignotants et anti-brouillards doivent être nettoyés si besoin. Vous devez également vérifier leur bon état de fonctionnement. Enfin, si vos phares doivent être réglés, préférez vous rendre chez un garagiste pour procéder à cette manipulation.

De bons pneus, une bonne tenue de route

Vous trouvez qu’il commence à faire frais, voire franchement froid le matin ? Cela n’implique pas un passage aux pneus d’hiver, qui ne sont efficaces qu’à partir d’une température inférieure à 7°C. Ainsi, s’il fait 5°C le matin mais 14°C l’après-midi, mieux vaut rester sur vos pneus été pour le moment. Après tout, nous ne sommes qu’en automne !

En revanche, vérifiez dans le carnet d’entretien de votre véhicule si des recommandations saisonnières sont indiquées ou non. De même, profitez-en pour vérifier la pression des pneus et contrôler les témoins d’usure. Pour rappel, la profondeur des rainures doit être au minimum de 1,6 mm, autrement il vous faut changer vos pneus.

Bichonnez votre carrosserie en automne

Si les carrosseries actuelles sont de plus en plus résistantes, il est toujours bon d’appliquer une couche de produit antirouille, par précaution et selon l’ancienneté de votre véhicule. Pensez aussi à réaliser des lavages réguliers, sans trop forcer puisqu’en ces temps humides et boueux, votre voiture redeviendra (malheureusement) rapidement sale. Sachez toutefois que l’humidité, le gel et le sel de route peuvent nuire à la carrosserie de votre véhicule, et donc à la valeur de celui-ci.

Comment choisir la batterie de sa voiture

Choisir sa batterie

Lorsqu’on voit avec quelle facilité une batterie de voiture se change, on peut avoir tendance à se dire qu’il est tout aussi simple d’en trouver une neuve. Mais si vous souhaitez que votre nouvelle batterie ne vous lâche pas à la première gelée ou aux prémices d’une canicule, il va vous falloir chercher un peu. Pas d’inquiétude, Entretien-Auto est là pour vous guider !

Choisir une batterie de voiture neuve

Le choix de votre batterie

Une batterie de voiture, une fois posée, ne nécessite aucun entretien jusqu’à la fin de sa durée de vie. Néanmoins, afin d’éviter les pannes récurrentes, il est impératif de choisir soigneusement celle qui viendra remplacer celle, usagée, de votre véhicule.

Les informations à prendre

Vous ne pouvez vous lancer à l’aveuglette dans l’achat d’une nouvelle pièce. Avant toute chose, vous allez devoir observer votre ancienne batterie afin de récupérer le maximum d’informations sur celle-ci, parmi lesquelles :

  • les dimensions de votre batterie (longueur x largeur x hauteur),
  • le voltage (pour les voitures “classiques”, le voltage est de 12V),
  • le courant d’essai à froid (A pour ampère),
  • la capacité de la batterie (Ah pour ampère / heure),
  • la disposition des pôles sur la batterie,
  • la technologie (s’agit-il d’un modèle standard ou “Start & Stop”).

Spécificités

Vous devez absolument prendre en compte, avant toute chose, les dimensions de votre batterie. En effet, il serait regrettable d’en acheter une qui n’entre pas dans le compartiment prévu à cette effet sous le capot de votre véhicule !

La capacité représente les “réserves électriques” que la batterie peut avoir. Ainsi vous pouvez tout à fait (nous pourrions presque le conseiller) acheter une batterie avec une capacité supérieure à celle prévue par le constructeur. En revanche, veillez à ne pas dépasser de plus de 50 % la capacité de votre batterie d’origine.

Enfin, si votre voiture dispose d’un système Start & Stop, vous aurez besoin d’une batterie adaptée. Il s’agit en effet d’un système gourmand en énergie qui nécessite une batterie EFB (Enhanced Flooded Battery) ou AGM (Absorbent Glass Mat), plus efficaces que les batteries traditionnelles. Notez toutefois qu’une batterie AGM peut remplacer une EFB, mais que l’inverse est impossible !

Le choix de votre batterie en magasin

La marque de votre batterie

Comme pour de nombreux produits, vous trouverez quantité de marques de batteries. Selon UFC Que Choisir, une vingtaine de marques se partagent le marché, derrière lesquelles ne se cachent que trois ou quatre fabricants. Aussi, ne vous laissez pas avoir par un marketing alléchant : les marques de distributeurs proposent des batteries produites dans les mêmes usines que celles de marques nationales. Le résultat ? La qualité est au rendez-vous est le prix moins élevé. Vous êtes gagnant !

Le bon prix pour une batterie de voiture

Le prix d’une batterie de voiture neuve varie grandement selon la marque que vous choisissez, mais de manière générale, les batteries proposées par les marques de distributeurs sont les moins chères.

Également, certains centres auto vous proposent des offres de reprise pouvant aller jusqu’à 10-15 € sur votre pièce usagée, pour l’achat d’une nouvelle chez eux.

Attention au stockage

Que ce soit sur le lieu d’achat, ou chez vous si vous n’en avez pas besoin dans l’immédiat, portez une grande attention à l’entreposage des batteries. En effet, si leur durée de vie est initialement de plusieurs années, chaleur et humidité ont des conséquences désastreuses sur les composants chimiques des batteries.

Celles-ci doivent être entreposées à l’intérieur, dans un lieu dans poussière, à l’abri de l’humidité et à température ambiante. Si un centre vous propose d’acheter une batterie stockée à l’extérieur, fuyez !
Et vous, avez-vous d’autres conseils pour choisir une bonne batterie de voiture ?

Les points à vérifier avant de prendre une voiture de location

Conducteur au volant d'une voiture de location

Nombreux sont ceux qui préfèrent louer une voiture plutôt que d’en posséder une pour une utilisation aussi bien au quotidien, mais également lors des voyages. En effet, certaines personnes ne pensent même pas à devenir propriétaires un jour et ne jurent que par les voitures de location. Ces dernières présentent effectivement plusieurs avantages et parmi eux, c’est entre autres de s’affranchir des aléas concernant les entretiens qu’il faut effectuer sur une voiture. Cependant lorsqu’il est question d’en louer une, il y a quelques procédures qu’il est recommandé de suivre, ainsi que plusieurs éléments à contrôler sur la voiture.

La disponibilité des agences de location de voiture en France

Louer une voiture est depuis quelques années devenu monnaie courante en France. On peut trouver aisément de nombreuses agences de location de véhicules utilitaires ou de tourisme, dans presque toutes les grandes villes françaises. Il en est de même dans la grande majorité des destinations touristiques à travers le monde entier. Par ailleurs, souscrire à ce type de service de location en France est actuellement de plus en plus facile, de même que pour les départements et territoires d’outre-mer. C’est notamment grâce à leur présence sur Internet. Par exemple, il vous suffit de suivre ce lien pour une agence de location dans les dom-tom.

Les règles d’or à respecter pendant la location d’une voiture

Clé d'une voiture de location avant vérification

Pour que la location d’un véhicule se déroule sans anicroche, depuis la souscription jusqu’à la restitution de la voiture, certaines procédures et conditions doivent alors être respectées. Parmi les plus importantes, il y a entre autres :

  • la lecture attentive du contrat de location. Comme tout type de contrat, le fait de bien le lire permet dans le cas général d’éviter les mauvaises surprises. On peut entre autres y trouver l’obligation de faire le plein de réservoir, l’heure de la restitution de la voiture, le kilométrage…
  • le respect de l’âge du conducteur. La plupart des agences françaises de location de voiture imposent un âge minimum de 21 ans, avec un permis de conduire d’au moins 2 ans d’ancienneté. Cela peut toutefois être différent en fonction du véhicule loué
  • le choix du véhicule adapté selon les besoins. Pour des raisons économiques, il est préférable de ne prendre que les petites voitures s’il s’agit d’un court trajet, ou bien lorsqu’on se déplace seul ou en petit nombre, par exemple
  • la vérification des options supplémentaires. Certaines agences proposent d’autres options qui peuvent être facturées pour ce qui est des porte-skis, des sièges pour bébé ou enfants, GPS, etc.
  • le type d’assurance inclus à la location, mais aussi les optionnels. L’assurance au tiers est d’habitude comprise dans le contrat. Mais, il est possible de l’étendre selon la formule d’assurance proposée par l’agence comme l’assurance collision, l’assistance…

Vérifier l’état du véhicule avant de partir de l’agence

Il est très important de contrôler l’état de la voiture aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur avant de quitter l’agence de location. En effet, outre le fait que l’état de la voiture doit correspondre à ce qui est indiqué dans le contrat, il en va également de votre sécurité si la voiture n’est pas bien entretenue. Toutes les anomalies que vous constaterez doivent être signalées si elles ne sont pas mentionnées dans le contrat.

Parmi les choses à contrôler, il y a entre autres le niveau du carburant. Normalement, le réservoir du véhicule doit être plein. Vérifiez aussi le gonflage des pneus et leur état d’usure. D’autre part, le nombre de kilomètres effectués par la voiture doit correspondre à celui qui est indiqué dans le contrat. Il faut également vérifier le fonctionnement des phares et des clignotants. Il en est de même pour la climatisation, en bref, tous les éléments qui ont besoin d’entretien périodique.

Quel coût pour l’entretien de sa voiture ?

Combien coûte vraiment l'entretien d'une voiture

On ne le répétera jamais assez : l’achat d’une voiture représente un budget conséquent. Mais en plus du prix de vente, de l’assurance et du carburant, il vous faut ajouter le coût d’entretien qui s’élève en moyenne à 1 600 € / an pour une citadine. Entretien Auto décortique pour vous les différents frais d’entretien d’une voiture.

Aller chez un garagiste ou faire soi-même ?

L’éternelle question ! Sachez que selon l’option pour laquelle vous optez, la facture d’entretien de votre véhicule peut tripler. Quand on sait que le coût moyen d’entretien d’une voiture est de 1 600 €, il est facile d’imaginer les économies qu’il vous est possible de réaliser en vous occupant vous-même de cet entretien.

Néanmoins s’il vous est possible de faire nombre les niveaux de liquides ou de changer plusieurs petites (ou grosses) pièces facilement accessibles, n’espérez pas pouvoir vous occuper intégralement de l’entretien de votre voiture durant l’intégralité de son temps de vie ! En effet, certaines opérations sont très délicates et nécessitent l’intervention d’un professionnel, sous peine d’endommager plus ou moins sévèrement votre auto.

Quel prix pour quel entretien ?

20 à 50 € pour changer les filtres

Quel budget pour entretenir les filtres d'une auto

Votre auto compte de nombreux filtres : filtre à air, filtre à huile, filtre à pollen, filtre à particules… Tous sont à changer plus ou moins régulièrement selon l’usage que vous avez de votre voiture. Comptez entre 20 et 50 € par filtre… tout en sachant que vous pouvez réaliser ces remplacements vous-même !

  • Le filtre à huile est à changer lorsque vous procéder (ou faites procéder) à la vidange moteur de votre véhicule, soit une fois par an, ou tous les 10 000 km.
  • Le filtre à air doit être changé en moyenne tous les 60 000 km. Toutefois, cela dépend de votre environnement ; en effet, à utilisation équivalente le filtre à air s’encrasse plus rapidement en milieu urbain dense qu’en rase campagne.
  • Le remplacement du filtre à pollen, aussi appelé filtre à particules ou d’habitacle, de votre voiture se rapproche de celui du filtre à air. On estime qu’il vous faut le changer tous les 15 000 km en moyenne mais là aussi, la vitesse d’encrassage dépend de votre environnement. Le plus simple est encore de vérifier vous-même l’état de votre filtre pour déterminer quand le remplacer.

De 40 à 150 € pour une vidange

Pour assurer un parfait fonctionnement de votre auto, il est de bon ton de régulièrement en vidanger le moteur : c’est-à-dire tous les 15 à 30 000 km en moyenne. Vidanger votre voiture, autant vous en informer de suite, ça n’est vraiment pas sorcier et vous pouvez tout à fait prendre en main cet entretien vous-même !

Lors de l’achat de l’huile de vidange de votre voiture, respectez scrupuleusement les indications notifiées dans son livret d’entretien sous peine d’endommager le moteur. En fonction du type d’huile employée, comptez un budget allant de 40 à 100 €. Si vous ne pouvez ou souhaitez vraiment pas réaliser la vidange de votre véhicule par vos propres moyens et que vous vous rendez dans un garage, la facture devrait s’élever entre 80 et 200 €.

De 50 à 150 € pour changer les freins

Combien coûte l'entretien des freins d'un véhicule

N’espérez même pas remplacer vos freins vous-mêmes : le moindre problème peut s’avérer extrêmement dangereux, voire mortel pour vous comme les autres usagers de la route. Alors pour remplacer vos freins, rendez-vous absolument chez le garagiste !

Si votre voiture est équipée de freins à disques, il vous faudra les changer tous les 30 000 à 60 000 km, contre une période de 90 000 km pour les freins à tambour. Comptez entre 50 et 150 € pour l’achat et la pose des nouvelles plaquettes de freins par un professionnel de l’automobile.

Environ 100 € pour une recharge de climatisation

La climatisation est utilisée tout au long de l’année par bon nombre d’automobilistes : chauffer l’habitacle en hiver, le rafraîchir en été… C’est pourquoi la recharge de clim’ a une durée de vie très variable. En l’espace d’un an, vous pouvez aussi bien user une seule ou plusieurs recharges de climatisation pour votre voiture. Vous devez justement acheter une nouvelle recharge ? Le coût moyen à prévoir pour ce type d’achat lié à l’entretien de votre véhicule est de 100 €.

Pour éviter de débourser un tel budget trop souvent, nous vous conseillons de faire régulièrement fonctionner la climatisation de votre auto en mode éco ! Une bonne pratique qui va à l’encontre des idées reçues mais qui fonctionne, parole d’expert !

De 120 à 360 € pour remplacer la batterie

Hé oui, même si quelques coups de câbles peuvent être suffisants pour la relancer, la batterie de votre voiture doit elle aussi être changée de temps à autres. Ainsi, si le voyant lumineux correspondant à la batterie s’allume sur le tableau de bord de votre auto, c’est qu’il est temps de penser à la changer (la batterie, pas la voiture…).

Choisissez une batterie neuve correspondant aux critères mentionnés sur le carnet d’entretien de votre auto : puissance de démarrage, capacité et tension sont autant de points qui doivent attirer votre vigilance.

Lors de l’achat de votre nouvelle batterie, comptez un budget moyen de 120 €. Néanmoins ce prix peut décoller selon la marque de votre voiture et la puissance de son moteur. Et bien sûr, si vous passez par un professionnel automobile pour effectuer la pose de la nouvelle batterie, il vous faudra débourser jusqu’à 40 € de plus.

De 280 à 1 200 € pour changer les pneus

Quel coût d'entretien pour les pneus d'une voiture

Une crevaison, un témoin d’usure un peu trop proche de la route, 30 000 km de plus au compteur, etc. ; les occasions ne manquent pas pour changer les pneus de votre voiture. Vous pouvez tout à fait vous charger de cet entretien, mais en cas de doute (peur de ne pas suffisamment serrer les boulons de vos pneus, par exemple), n’hésitez pas à vous rendre dans un garage ou en concession, où vous pourrez compter sur l’expertise des mécaniciens pour un travail parfait.

En fonction des pneus que vous choisissez pour votre véhicule et du montage réalisé par un professionnel ou non, le budget pour le remplacement des quatre roues de votre auto devrait osciller entre 280 et 1 200 €.

De 400 à 1 000 € pour les amortisseurs

Les amortisseurs de votre voiture comptent parmi les pièces qui nécessitent le moins d’entretien et de changement. En effet, on estime qu’ils sont à remplacer tous les 100 000 km en moyenne : vous avez le temps de voir venir !

En revanche, lorsque vient le temps d’effectuer cet entretien, la facture est lourde : entre 400 et 1 000 € selon le type et la marque de votre véhicule et de vos amortisseurs. Mais pour prévenir quelque peu les désagréments éventuels liés à l’usure des amortisseurs de votre voiture, nous ne pouvons que vous conseiller de les faire contrôler tous les 50 000 km dans un centre auto. Rassurez-vous, le diagnostic est très souvent gratuit dans les garages. Ouf !
Alors, aviez-vous estimé un tel budget pour l’entretien de votre auto ?